[STRUWWELPETER-FANTA(I)SIE] d’après Der Struwwelpeter de Heinrich Hoffmann & la traduction de Cavanna

Théâtre Musical / Franco-Allemand

​

Mise en scène Sarah Rees // Scénographie Claire Grangé // Création sonore et spatialisation Pierre-Mathieu Hébert // Eclairages Théo Guirmand & Claire Grangé // Costumes Paola Antonaz, Mathilde Ehret-Zoghi & Monique Guasch // Masques Monica Castelo

​

​

Avec Arthur Dumas, Charlotte Le Bras, Pierre-Mathieu Hébert & la voix de Yordan Goldwaser.

​

Production La Cabine Leslie / Coproduction Commune de La Norville

​

Avec le soutien du Conseil Général de l’Essonne, de la SPEDIDAM, de l’association Kiteus & de la ville de Grigny.

​

Spectacle créé le 31 Octobre 2013 au festival Les Petites Scènes Découvertes à Tain l’Hermitage.

​

Histoire

​

Au XIXème siècle, quelque part dans la campagne allemande, Paulina et son petit frère Peter passent une journée banale dans le cocon familial. Mais là où leur maman voit la monotonie de la routine ménagère, Peter et Paulina, eux, perçoivent un monde d’adultes démesuré, mystérieux et fascinant. Et leur imagination a tôt fait de les faire basculer dans une fantasmagorie peuplée des figures étranges des contes de bonnes femmes qu’on leur a si souvent racontés...

​

Un univers onirique, où la fantaisie gothique côtoie la fausse naïveté du conte de fées, où les chiens jouent de la scie musicale et où la soupe ne déborde jamais de l’assiette !

​

Dispositif

​

Le spectacle joue sur l’imagerie traditionnelle du livre. Le rapport frontal fait immédiatement exister l’image scénique comme un tableau ; le cadre de scène devient presque une enluminure.

​

Dans cet esprit, la profondeur de l’espace scénique s’inspire du pop-up. La perspective faussée des éléments de scénographie, leurs proportions démesurées jouent sur la perception des spectateurs.

​

Composée d’instrument classiques et synthétiques, la création musicale propose une relecture des comptines traditionnelles, et contribue à l’univers onirique du spectacle.